Au delà du handicap sensoriel

 

A- A A+


Acceder a un contenu personnalisé
   Vous ETES

  un professionnel
  un particulier

Faire un don

cliquez ici pour contacter l'irsam

 
Ou nous trouver
Cliquez ici pour découvrir nos établissments et service en métropole Cliquez ici pour découvrir nos établissements et service à La Réunion

Le samedi 17 décembre 2016, Laëtitia Techer, 22 ans, sourde profonde et ancience élève à l'IES La Ressource à La Réunion a été récompensée pour l'ensemble de son parcours par les membres de l'Académie des Sciences, Lettres et Arts de Marseille.

Elle s'est déplacée de l'île de La Réunion pour recevoir cet honarable prix, accompagnée de son éducatrice Sandrine Barret.

Le parcours de Laëtitia est un parcours exemplaire et méritant et c’est pourquoi, avec fierté et émotion, elle a reçu le prix Marie Bouffier, prix « d'encouragement et de vertu ».

Découvrez ci-dessous son témoignage recueilli par Florence Olhagaray en novembre 2016 :

Portrait d’une jeune déficiente auditive

"Je m’appelle Laëtitia TECHER, je suis réunionnaise, j’ai 22 ans et je suis sourde profonde tout comme une autre de mes sœurs.

Née dans une famille modeste, mes parents ont beaucoup travaillé pour nous élever et surtout pour nous donner l’éducation qui nous a permis de réussir.

À 3 ans et demi, je suis rentrée à l’école maternelle dans une classe de la Ressource à Saint-Pierre et j’ai ainsi suivi les 3 années de maternelle avec d’autres camarades sourds. Nos journées étaient bien remplies, car nous avions en plus des apprentissages au programme, toutes les activités utiles à l’apprentissage de la parole et du langage oral.

 
 

Puis, c’est le passage à l’école élémentaire, toujours dans des classes annexées de la Ressource.

Avec l’apprentissage de la lecture, les choses se compliquent un peu pour nous ! On a de la chance car on est bien encadré par les professeurs spécialisés qui savent nous faire progresser, nous valoriser, et nourrir notre curiosité. J’ai la réputation d’être vive, dynamique, volontaire, et les enseignants disent que j’ai aussi de bonnes capacités d’apprentissage.

Puis viennent les années collège, toujours en classe annexée et toujours avec les mêmes camarades sourds.

Le projet scolaire est ambitieux d’autant qu’il nous faut suivre certains cours en classe d’inclusion, avec des professeurs ordinaires alors que nous ne sommes pas ordinaires…! Heureusement nous ne sommes pas seuls, les professeurs de la Ressource nous aident à mieux comprendre et à travailler plus efficacement.

Nous suivons tout de même certains cours en classe spécialisée (le français, l’anglais…) c’est plus confortable pour nous car les cours sont bien adaptés à notre handicap avec beaucoup de supports visuels et des documents écrits accessibles aux lecteurs hésitants que nous sommes encore.

J’aime la vie au collège, j’aime apprendre, mes résultats sont satisfaisants. Les professeurs pensent que je pourrai, par la suite aller au lycée.

Et puis, un évènement est venu bouleverser ma vie…une grossesse accidentelle que j’ai dissimulée le plus longtemps possible m’a contrainte à interrompre ma scolarité durant quelques mois. Mes parents ne m’ont pas condamnée, mes camarades sourds ne m’ont pas jugée et l’éducatrice de la Ressource a organisé un relais avec le collège pour que je puisse continuer à travailler. J’ai réussi le Brevet et obtenu l’avis favorable au passage en seconde.

Evidemment, il a fallu que je réorganise ma vie, car c’est difficile d’être à la fois lycéenne sourde et maman, mais grâce au soutien de ma famille, de mes amis, et bien sûr de La Ressource, je crois que j’ai réussi.

Il y a eu bien sûr, des moments d’abattement et de découragement car, je tenais à remplir mon rôle de maman après mes cours au lycée, et avant de faire mon travail.

J’étais tellement épuisée et angoissée, qu’on a dû me conduire aux urgences de l’hôpital, plusieurs fois.

J’ai pourtant surmonté toutes les difficultés, j’ai travaillé, beaucoup, tous les jours et mes efforts ont été récompensés car j’ai réussi le Bac PRO SPVL avec mention très bien en juin 2014.

Mes parents et ma famille étaient très fiers de moi lors de la remise des récompenses à la préfecture, les professionnels de la Ressource étaient également très heureux car il n’est pas fréquent qu’un élève sourd profond obtienne cette mention.

Après le BAC, j’ai été admise grâce à mon dossier scolaire en BTS au lycée de Saint-Paul. L’AVSI signante qui m’avait accompagnée précédemment, m’a suivie et l’équipe de la Ressource également. Le niveau était très élevé et j’ai eu des grands moments de découragement, mais je n’ai pas abandonné et grâce à l’aide de tous, j’ai obtenu le BTS en juillet 2016.  Il y a aussi une autre personne qui compte beaucoup dans ma vie, et qui a largement participé à ma réussite,…c’est Jérôme mon compagnon, lui aussi déficient auditif. Il me soutient dans tous mes projets, m’épaule  dans l’éducation de mon petit garçon, et cherche toujours à rendre la vie plus facile et plus agréable."

 

Véritable emblème de Nice, les chaises bleues ont été photographiée durant 15 ans, par l'artiste Christel Boivin. Elle a souhaité leur rendre hommage, à travers une exposition qui rassemble les mondes de l'handicap,de l'enfance et de l'art. A partir de ses photos, tous les participants ont eu l'occasion de s'essayer à la création.

 

Les résidents du complexe Apraxine à Nice se sont joints à cette aventure, au travers d’un atelier poésie animé par l’orthophoniste, et un atelier de création avec l’animateur du complexe.

Ils ont découvert l’histoire des chaises bleues, puis à l’aide d’odes et de matières, l’histoire est devenue vivante.

 

Ce samedi 14 janvier, les résidents ont été invités au vernissage de l'exposition, afin d'y découvrir les œuvres et se réunir avec tous les artistes. Au programme, discours et animations (échassier, bulles savons, concert,  four à socca)... et de belles rencontres !

Pour information, cette exposition est visible au Parc Phoenix 405 promenade des Anglais (Nice)  jusqu'au 26/02/2017. 

Découvrez la vidéo "Lien social" des établissements Barre d'Jour et les Pailles en Queue à La Réunion, accompagnant des adultes déficients intellectuels.

 

Pour la fin de l'année, les marchés de noël étaient au rendez-vous au sein  de l'IRS de Provence, au programme de nombreuses festivités , les enfants ont pu assister à un spectacle de magie très apprécié par les jeunes mais aussi par les adultes.

Tout au long de la journée, les jeunes de la SEEDAHA 3 ont mis en vente leurs créations ( poterie, bijoux, assiettes, plats, etc) de belles créations qui ont eu un franc succès.

L'ensemble des recettes récoltées lors du marché de noël, complèteront le financement du "séjour insolite", un séjour à proximité du parc naturel des Landes de Gascogne avec des logements insolites pour chaque nuit ( yourte, cabane plombière, roulotte tzigane, roulotte viticole, etc) le marché de noël permet aussi aux jeunes de s'impliquer dans le projet.

Il s'agit d'un projet qui permet de travailler sur plusieurs plans : activité manuelle ( marché de Noël), restaurant d'application, éveil au monde ( découverte des différents logis...)

 

Découvrez l'ensemble de la journée à travers les photos ci-dessous !